Utiliser les nouvelles technologies pour Séduire les Femmes

sexeFranchement, je me demande comment on faisait avant le Web et le mobile. C’était bien, certes, mais maintenant c’est encore mieux.
Encore mieux parce qu’on peut utiliser les méthodes ancestrales pour chauffer Tarzan (lettres, billets doux…), et les compléter par les nouveaux procédés de communication instantanée pour mettre le feu aux poudres en direct live, où que l’on se trouve dans le monde.
Je ferai ici une petite parenthèse sur les nouvelles tech-nologies : il y a toujours un réfractaire acariâtre et novice (du genre à confondre site Internet et adresse e-mail), pour prétendre que les gens deviennent accros de leur portable, du Net, que c’est une honte, qu’on n’a pas le choix, qu’on est esclave et tout ce que vous voulez. Or, nul n’est obligé de répondre : un portable, ça s’éteint, une connexion Internet, ça se coupe. On est libre de faire le mort ou d’être réactif.
Cela dit, quand on a pris goût aux échanges de textos tendres, torrides ou limite pornographiques, on a effec-tivement du mal à revenir en arrière. Parce que c’est sti-mulant et ludique. Et si vous voulez passer une soirée hot, le pouvoir est au bout de vos doigts. Envoyez donc un petit texto classé X à votre chéri quand il est en réunion de comité technique… Il risque d’oublier illico ses objectifs professionnels pour se concentrer sur votre petite culotte.

COMMENT ÉCRIRE UN TEXTO HOT ?
Ce qui est génial avec les textos, c’est que vous avez la possibilité de réfléchir à ce que vous rédigez (quitte à réécrire votre prose une bonne dizaine de fois) avant d’appuyer sur la touche « envoi », ou de profiter d’une pulsion et d’un éclair de génie littéraire digne d’Anaïs Nin pour rédiger et envoyer votre message en une minute.
Vous avez le loisir de choisir le mot juste, l’expression coquine qui le rendra fou. Allez-y crescendo (du romantique au pornographique) ou alternez mots crus et verbiages tendres. Promettez des choses répréhensibles, montrez-vous torride : il tirera la langue toute la journée et rentrera en avance du travail en hale¬tant. .. Pensez aussi à jouer sur l’effet de surprise : vous êtes embrigadés dans votre routine ? Vous vous êtes disputés le matin ? Adressez un SMS coquin ; il n’y a rien de tel pour relancer le désir. Il vous répondra quelque cochonceté, heureux et émerveillé. En cas d’échange de textos qui se prolonge, alternez réponse du tac au tac et messages tardifs, faites-le mariner un peu : il sera suspendu à son portable en attendant votre réponse.
Enfin, arrangez-vous pour ne pas avoir le dernier
mot : même si vous en mourez d’envie parce que ça vous excite, arrêtez vos envois la première, quand vous avez convenu d’un rendez-vous, par exemple. D’une part vous serez la plus forte, et d’autre part vous ne serez pas en attente d’une réponse qui ne viendra peut-être pas. Frustrant.
Enfin, si vous êtes en couple et que vous bavardez par SMS avec votre amant, effacez aussitôt et de manière systématique vos textos, même s’ils sont trop mignons.

LA FONCTION TÉLÉPHONE
Le téléphone portable a les avantages de ses inconvé¬nients : vous pouvez joindre et être jointe partout, ce qui est idéal quand on a une envie imminente de se faire prendre, mais angoissant quand le correspondant ne répond pas (il est au lit avec une douzaine de bombes) ; quand il regardera son portable, après avoir tiré une centaine de salves au moins, il verra qu’on a appelé et qu’on s’est pris un « vent ». C’est terriblement humiliant. C’est encore pire quand il a coupé son mobile : c’est forcément qu’il est en tête-à-tête avec une autre, ou au fin fond d’un club échangiste, ou qu’il nous a quittée, mais qu’on ne le sait pas encore…
Conclusion : le portable, c’est bien pour être jointe (on décroche d’un air étonné et léger : « Tiens ! C’est toi ! »), moins pour joindre. Vous êtes une prédatrice déguisée en proie, laissez-le vous courir après. Et vous éviterez, par la même occasion, le hors forfait. L’argent écono¬misé sera sans complexe dépensé dans les fringues attrape-garçons par excellence.

L’E-MAIL, LES ÉCRITS RESTENT…
Recevoir un e-mail de son amant est le meilleur moyen de se faire choper par son mari, surtout si celui-ci est un pro de l’informatique. Combien de couples se sont séparés dans la douleur à cause d’un e-mail sans équi¬voques qui traînait sur le disque dur ? Si vous êtes céli¬bataire, vous pouvez envoyer et recevoir des e-mails, mais n’oubliez jamais que les écrits restent, et que Tarzan peut tout à fait imprimer vos courriels classés X pour les punaiser sur le panneau affichage du bureau. Si vous êtes en couple, évitez. Ne donnez jamais votre mail, même pour qu’il vous envoie un document anodin.